Mar
6
2013

Vaut-il mieux investir en assurance vie ou en livret A ?

De nos jours, épargner est un geste commun, afin de financer un projet, ou préparer sa retraite. On constate que les français épargnent en moyenne 16 % de leur revenu

disponible. Le livret A est très connu des français, mais investir dans une assurance vie serait-il plus avantageux ?

Il faut savoir que les deux placements répondent à des objectifs très différents, tant sur leur forme quʼau niveau de leur fiscalité.

Tout dʼabord, le placement en livret peut être considéré comme un placement à court terme, car il est possible de verser et retirer des fonds nʼimporte quand. Au contraire,

lʼassurance vie est un investissement à long terme, car le contrat est dʼune durée de 8 ans et plus. Il est généralement utilisé pour financer sa retraite. Lors dʼune demande de prêt,

lʼassurance vie peut être utilisée comme garantie auprès de la banque. En ce qui concerne les taux appliqués, le livret A a subi une forte baisse depuis 2008. En

effet, il est passé de 4 % à 1,25 % net dʼimpôts et prélèvements sociaux. Lʼassurance vie, quant à elle, a un taux non garantis car il dépend de la variation des marchés financiers,

en particulier de lʼévolution de lʼunité de compte rattachée au contrat. En moyenne, le contrat en assurance vie rapporte 3 % à 4 % brut, cʼest-à-dire 2,6 % en moyenne une fois

que lʼon a retiré les prélèvements sociaux. Le taux obtenu est donc supérieur au taux proposé par le livret A, ce qui a augmenté de 13 % les souscriptions en assurance vie au

cours de lʼannée 2009. En ce qui concerne la fiscalité, on perçoit des avantages comme des inconvénients au

niveau des deux contrats. Premièrement, alors quʼune personne peut ouvrir plusieurs contrats dʼassurance vie, le livret A est limité à un par personne physique. De plus, le livret

A est plafonné à 15 300 €, alors que lʼassurance vie nʼest soumis à aucun plafond. En revanche, le livret A nʼest soumis à aucun impôt ni frais, ni sur les versements ni sur les

retraits. La totalité de votre montant est placé. Le contrat dʼassurance vie est différent, car il est soumis soit à lʼimpôt sur le revenu, soit au prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) et aux prélèvements sociaux. Si le souscripteur choisi le PFL, alors le taux auquel il sera imposé va différé en fonction de la durée de son contrat :

  • de 0 à 4 ans : ses retraits seront imposés à 35 %
  • de 4 à 8 ans : ses retraits seront imposés à 15 %
  • au delà de 8 ans : ses retraits seront imposés à 7,5 %

En plus du PFL ou de lʼimpôt sur le revenu, des prélèvements sociaux de 15,5 % sʼajoutent aux frais. Cependant, il existe des contrats dʼassurance vie sans frais sur les versements, ce qui permet dʼépargner la totalité du versement. Les deux contrats sont donc très différents. Le choix se fait en fonction de la durée

souhaitée de lʼinvestissement, mais aussi du montant à placer, puisque le livret A est bloqué à 15 300 € maximum. De plus, si vous prévoyez dʼeffectuer des retraits à un

moment inférieur à 8 ans, préférez le livret A, car la fiscalité du contrat dʼassurance vie est assez contraignant en dessous de 8 ans.

À propos de l'auteur: alex

1 Comment + Add Comment

Laisse ton commentaire

You must be Enregistrez-vous pour poster un commentaire.