Jan
18
2017

Pourquoi investir dans les obligations ?

Acquérir des obligations consiste à mettre à disposition un capital financier (pour les entreprises ou les États) contre une rémunération dénommée coupon obligataire. À l’échéance de l’obligation, vous entrez en possession de l’intégralité de votre capital, en plus vous touchez aussi les intérêts. Si vous pensez investir dans les obligations, cet article devrait vous convaincre.

Pourquoi s’agit-il d’un bon investissement ?

La première des choses qu’on enseigne aux débutants en bourse, c’est la distinction entre les obligations et les actions. Dans les grandes lignes, il faut retenir que la différence principale entre les deux types d’investissements consiste en une opposition capital / dette. L’investisseur qui achète des actions, acquiert de titres de propriété tandis que celui qui possède des obligations possède en fait des titres de créance.

Principal avantage des obligations : acheter des obligations est souvent plus sûr qu’acheter des actions. Tout simplement parce que : les détenteurs de dette sont privilégiés par rapport aux actionnaires. Lorsqu’une entreprise fait faillite, ce sont les créanciers qui reçoivent des remboursements en premier. Quant aux actionnaires, ils reçoivent le reste.

Ainsi, les créanciers sont souvent remboursés, alors que les actionnaires, en cas de banqueroute, perdent une partie, voire la totalité de leur investissement.

Malgré la situation économique délicate que nous traversons en ce moment, les bons du trésor des Etats-Unis demeurent un actif “peu risqué” selon les analystes. En revanche, aucun type d’action ne peut être considéré comme étant sûr. Si votre but est de conserver votre capital, il est préférable d’opter pour une obligation d’Etat.

 investir dans les obligations

Les risques des obligations

L’acquisition d’une obligation vous fait encourir certains types de risques.

  • L’émetteur fait défaut

Il s’agit du risque le plus grave : l’émetteur fait défaut lorsqu’il n’est plus en mesure de tenir ses engagements à l’échéance.

Le risque est extrêmement limité en ce qui concerne les obligations d’Etat, sauf quand il s’agit de pays en crise tel que la Grèce ou l’Argentine par exemple. Le taux est calculé en fonction du degré de confiance du marché dans le pays concerné. Il s’agit là du caractère spéculatif de ce type d’investissement.

  • Variation des taux d’intérêt

Autre risque lorsqu’on achète une obligation, c’est la fluctuation des taux du marché. Il s’agit d’un risque qui n’intervient que quand on cède l’obligation avant le terme de son échéance.

Il y va de même pour les obligations émises par multinationales. Plus l’entreprise est solide, plus ce risque est faible.

À propos de l'auteur:

Laisse ton commentaire

You must be Enregistrez-vous pour poster un commentaire.